Entre les lignes



La gentrification des villes entraine la péri-urbanisation des territoires alentours.
De la métropole, au milieu rural en passant par les première et deuxième ceintures,
les déplacements des familles vers ces territoires économiquement accessibles,
re-dessinent les usages - habiter - se déplacer - consommer - recomposent le tissu social.
Qu'elles accompagnent ces exodes urbains ou qu'elles composent avec, les collectivités repensent leurs territoires
pour qu'ils puissent absorber ces nouveaux arrivants, qu'ils répondent aux besoins collectifs et individuels
de ces nouveaux habitants (transports, scolarisation, commerce, etc.) En 2014, une ligne de tram-train s'est ouverte entre
Nantes et Châteaubriant (nord du département de Loire-Atlantique). Comment cette nouvelle ligne de transport allait-elle re-distribuer les cartes ?
En traversant ces territoires, en rencontrant les habitants, Benoit Arridiaux, Gaëtan Chevrier et Jérôme Blin n'ont pas cherché à répondre à cette question. Ils allaient plutôt garder les traces de ces territoires qui de fait, à l'échelle de leur existence, sont amenés à subir depuis peu des changements brutaux (Plan Locaux d'Urbanisme, voies de circulation, pratiques culturelles, etc.)

A.P.



travail réalisé avec le collectif bellavieza

photographies
Jérôme Blin, Benoit Arridiaux et Gaëtan Chevrier


texte
Adeline Praud


Ce projet a été soutenu par la Région Pays de La Loire,
la Communauté de Communes d'Erdre et Gesvres
et la Communauté de Communes de la Région de Nozay.















< menu